Convention constitutive et charte

Charte

Réseau Addictions - VIH - Hépatites - RESAD Vaucluse Camargue

Le réseau prend en charge les personnes présentant une addiction avec ou sans produit et / ou porteur du VIH et / ou d'une hépatite virale.

  • Le réseau ne gère pas une maladie. Il offre à la personne la diversité des compétences des acteurs du réseau.
  • Il n'y a pas de hiérarchie dans le réseau, et le décloisonnement se traduit par des pratiques pluridisciplinaires.
  • Le réseau réunit : 
    • des professionnels libéraux,
    • des professionnels du secteur privé et public,
    • des professionnels du champ médico-social,
    • des intervenants associatifs.
  • Il concourt à coordonner les actions en ne dissociant pas le sanitaire et le social.
  • Il garantit son autonomie et sa démocratie (association loi 1901), et recherche des financements divers, publics et privés.
  • Il développe une action de proximité. Structure souple, adaptable aux spécificités des populations qu'il rencontre.
  • Il participe à des actions de santé publique et de recherche.
  • Il est évalué par les pouvoirs publics en accord avec les modalités de cette évaluation.
  • la coordination des savoir-faire des professionnels et intervenants travaillant en réseau permet d'aborder la souffrance de la personne dans sa globalité c'est-à-dire ses composantes médicales, psychologiques et sociales.

Travailler en réseau:

  • C'est apprendre à connaître et à solliciter le savoir-faire des différents professionnels sans investir leurs champs de compétence.
  • C'est guider la personne malade vers les différents professionnels compétents pour résoudre le problème identifié et ce, dans le respect du secret professionnel et de la confidentialité.
  • C'est se former ensemble, partager son expérience, confronter ses pratiques et accepter d'adapter ses interventions à la réalité des situations rencontrées.
  • C'est accepter l'évaluation de ses pratiques.
  • C'est participer au décloisonnement du système médico-social et construire une approche communautaire de la santé dans ses dimensions médicales, psychologiques et sociales.
  • C'est lutter contre les discriminations, les mécanismes et stigmatisations qui conduisent à l'exclusion.

Tous les professionnels qui adhérent à Résad Vaucluse Camargue s'engagent à respecter la présente charte :

1 L'usager pris en charge dans le cadre du réseau est au centre des préoccupations des professionnels et accéde à des soins de qualité sans discrimination. Il est respecté dans ses croyances, sa culture, ses choix philosophiques et religieux, sa sexualité et son choix de vie.

Toute personne qui est susceptible de bénéficier de Résad Vaucluse Camargue doit être informée de l'existence de celui-ci. Une orientation au sein du réseau n'est possible qu'après information complète et accord du patient. Le réseau garantit la confidentialité des éléments médicaux, psychologiques et sociaux le concernant.

Le patient est libre de ses choix. Il peut notamment refuser de bénéficier du travail en réseau. Par ailleurs, le réseau n'a pas pour objet d'imposer un parcours spécifique et le professionnel s'engage à élaborer un projet personnalisé de santé (PPS) en concertation le patient, avec le soutien des Assistant(e)s Santé Prévention et du pôle de coordination du réseau.

La situation administrative d'un patient n'est pas un prétexte à un refus de prise en charge. Les professionnels de Résad Vaucluse Camargue favorisent l'ouverture des droits du patient, l'obtention d'une prise en charge à 100 % et des soins en tiers payant.

Les professionnels s'engagent à suivre les règles de bonnes pratiques, notamment celles élaborées et diffusées par le réseau Résad Vaucluse Camargue. En cas de nécessité, ils s'engagent à contacter la permanence téléphonique et à en discuter lors des réunions de coordination.

Les professionnels s'engagent à favoriser la continuité des soins, tout particulièrement lors de leurs congés ou en cas de changement de domicile du patient ; recherche de professionnels – relais, communications des traitements en cours et des modalités de délivrance, etc.

7Les professionnels s'engagent à participer dans la mesure du possible, aux réunions de coordination, aux réunions de synthèse et aux formations proposées par le réseau.

8Les professionnels s'engagent à remplir les documents demandés par la coordination de Résad Vaucluse Camargue (Dossier d'évaluation et d'orientation, arrêt de suivi etc..).

Tous les intervenants associatifs qui adhérent à Résad Vaucluse Camargue s'engagent à respecter la présente charte :

L'usager pris en charge dans le cadre du réseau est au centre des préoccupations des professionnels et accéder à des soins de qualité sans discrimination. Il est respecté dans ses croyances, sa culture, ses choix philosophiques et religieux, sa sexualité et son choix de vie.

2 Toute personne qui est susceptible de bénéficier de Résad Vaucluse Camargue doit être informée de l'existence de celui-ci. Une orientation au sein du réseau n'est possible qu'après information complète et accord du patient. Le réseau garantit la confidentialité des éléments médicaux, psychologiques et sociaux le concernant.

3 Le patient est libre de ses choix. Il peut notamment refuser de bénéficier du travail en réseau. Par ailleurs, le réseau n'a pas pour objet d'imposer un parcours spécifique.

4 Les intervenants associatifs s'engagent à suivre les règles de bonnes pratiques, notamment celles élaborées et diffusées par Résad Vaucluse Camargue. En cas de nécessité, ils s'engagent à contacter la permanence téléphonique et à en discuter lors des réunions de coordination.

5 Les intervenants associatifs s'engagent à participer dans la mesure du possible, aux réunions de coordination et aux formations proposées par le réseau.

 

Mise à jour le Jeudi, 12 Janvier 2012 18:31